Melomind - Julien Fiszman News, StartUp

StartUp : Interview Melomind


Interview de Julien Fiszman, co-fondateur de myBrain Technologies (Melomind)

Hello les Smarters,

Nous avions le plaisir d’être présents à l’évènement SiDO dédié aux objets connectées et avons pu par la même occasion rencontrer plusieurs Start-Ups (voir les autres interviews) dont Melomind et Julien Fiszman, co-fondateur de cette start-up, qui a accepté de répondre à nos questions.

Ne dit-on pas que le stress est la maladie du 21ème siècle ?
Melomind est là pour vous aider à vous relaxer.

Bonne lecture qui je l’espère abaissera votre niveau de stress.

“Pour nous, l’humain est indispensable. La technologie ne peut être dissociée des personnes qui la crée.”

Entreprise

Il existe des multitudes de données qui deviennent accessibles grâce aux objets connectés. Le challenge principal est de savoir comment les traiter. Les objets les plus populaires à ce jour restent les trackers d’activité.

Nous essayons d’impliquer les utilisateurs dans le retour d’expérience. La relaxation est un processus éveillé, cela signifie que l’utilisateur va être impliqué dans la recherche de progrès et l’amélioration de son bien-être. Ceci est surtout important dans l’ère actuelle où l’on passe du préventif au curatif. On évite les maladies en adoptant un mode de vie “plus sain”.

Aujourd’hui 75% des Français déclarent subir des moments de stress régulier. Nous répondons à ce besoin grâce à Melomind en partant du principe qu’être bien dans sa peau c’est être bien avec les autres.

Le stress peut engendrer des problèmes importants, l’esprit étant lié au corps, des problèmes au niveau de l’appétit, l’anxiété et les maladies.

Notre objectif :

“Avoir un objet connecté qui permet d’effectuer des séances de relaxation de 15 minutes dans la journée dans le but de se sentir mieux.”

Certain utilisateurs progressent moins rapidement dans leur quête de réduction de leur stress. Nous envisageons dans le futur de proposer des services de conseil.

Avant le démarrage de la session, l’outil effectue un calibrage afin de s’adapter au niveau de stress de la personne à l’ instant T, durant environ 30 secondes.

Une musique évolutive s’adapte à l’évolution de stress de la personne.

2. Pouvez-vous décrire en une phrase l'objectif de votre StartUp ?

Développer des produits pour améliorer le bien-être en travaillant sur les mécanismes cérébraux.

3. Quelles ont été les étapes de ce projet ?

Yoann et Thibaut se sont rencontrés durant leurs travaux de recherche. Ils avaient un projet commun : créer une société dans le domaine des neurosciences. Durant 1 an ils ont cherché à définir sur quel domaine ils devraient s’orienter. Je les ai rencontrés lors de leur incubation chez Agoranium où j’étais chargé d’affaires en Avril 2014. J’ai rejoint le projet en Août 2014. Nous avons démarré des expérimentations sur des festivals de musique avec des casques électroencéphalogrammes et obtenu des informations qui visaient à valider certains éléments de leurs recherches.

Le 1er design du produit avait une forme qui ressemblait un peu à une araignée. Après avoir présenté le produit au public, nous avons décidé de recruter un ingénieur mécanique pour repenser le design peu adapté au grand public. Il a évolué et évoluera encore dans les prochaines versions.

En septembre 2014, nous avons été sélectionné par UbiFrance pour participer au CES 2015. En 4 mois, nous devions avoir un prototype fonctionnel. Un challenge ambitieux, nous avons travaillé 7 jours sur 7 pour atteindre les résultats escomptés !

Le prototype a été enfin présenté lors du CES 2015 de Las Vegas avec des retours extrêmement positifs. Les gens voyaient déjà Melomind comme un produit fini. La couverture médiatique fut un réel accélérateur et nous avons pu faire tester les betas versions à un très grand nombre. Ceci dit, ce n’est que le début et nous devons encore accélérer notre diffusion.

4. Quels sont les facteurs clés de succès ?

1– Répondre à un besoin : de nombreux objets connectés sont disponibles sur le marché mais ne répondent pas à un besoin précis.

2– Qualité de la technologie : notre produit est réellement innovant et la crédibilité est obligatoire pour ne pas paraître comme un gadget.

3– L’équipe qui travaille et leurs qualités humaines. Pour nous, l’humain est indispensable. La technologie ne peut être dissociée des personnes qui la crée.

TGIF

5. Quel est l’objet le plus vieux que vous possédez?

Un lecteur vinyle que j’utilise encore pour le crépitement que je ne retrouve pas avec les autres supports musicaux.

6. Que peut-on trouver sur votre bureau?

Un petit coq de la French Tech !

Cela m’évoque beaucoup de choses, à la fois l’événement du CES mais aussi tout le chemin parcouru pour y parvenir.

7. Quel est votre slogan?

Saisir les opportunités !

8. Un mot à dire à notre communauté ?

N’hésitez pas à participer au débat sur les objets connectés !

Propos recueillis par Arnaud, retranscrits par Victorien.